• Prisonniers sans frontières - artisan
    Acquérir des compétences pour préparer sa réinsertion
  • Prisonniers sans frontières - culture
    Améliorer l'alimentation par la culture de jardins maraîchers
  • Prisonniers sans frontières - artisan
    Pour redonner espoir et dignité aux prisonniers en Afrique
  • Prisonniers sans frontières - procédure
    Faire respecter les droits des détenus
  • Prisonniers sans frontières - hygiéne
    Développer l'hygiène pour faire progresser la santé
  • PRisonniers sans frontières femmes
    Ecouter et apporter un soutien moral
  • t-shirt collection liberté PRSF
    Du 26 mai au 11 juin Campagne exceptionnelle pour soutenir PRSF
    Read more

Affiche PRSF hygiène dans une prison au Bénin

Créée en 1995 à partir d’Abidjan, PRisonniers Sans Frontières s’est fixé pour mission de contribuer à l’application effective des droits de l’Homme, consacrés par la Déclaration Universelle et d’entreprendre toute action visant à l’humanisation des prisons dans le monde, en procurant aux personnes détenues une assistance au niveau moral et matériel, ainsi qu’à la réinsertion de ces personnes après leur libération. Ceci est l’objet de PRSF tel qu’il figure dans ses statuts.

Aujourd’hui PRisonniers Sans Frontières est présente dans 7 pays de l’Afrique de l’Ouest francophone, active sur le terrain avec 400 bénévoles africains qui visitent régulièrement 85 prisons regroupant près de 27 000 détenus. PRSF est bien dans l’universalité des droits de l’Homme. Soulignons en passant l’existence de ce bénévolat en Afrique.

En France une trentaine de bénévoles de toutes origines professionnelles travaille à la recherche de fonds, à l’élaboration de projets menés en Afrique, à la construction de formations.

PRSF veut répondre aux besoins des prisonniers :

  • j’ai faim !
  • je suis malade !
  • où en est mon dossier ?
  • que faire à ma sortie ?

Nous intervenons sur quatre thèmes qui sont :

Les visiteurs de prisons ne sont pas juristes mais il est important de leur donner une connaissance et une compréhension des procédures pénales et de sa terminologie. Nous travaillons autant que possible avec les avocats locaux, et nous collaborons depuis plusieurs années avec l’association La Voie de La Justice (VDJ).

Un point important de déontologie : PRSF ne dénonce pas à l’extérieur ce qui est constaté, sans l’accepter pour autant.

Mais cette non dénonciation permet d’obtenir des autorités judiciaires et pénitentiaires l’autorisation de pénétrer et circuler dans les prisons, les dortoirs, les infirmeries et les lieux de sanctions disciplinaires.

Ainsi c’est la société civile qui est invitée et préparée à prendre en compte la réalité pénitentiaire de son pays. Ainsi PRSF travaille avec et pour la société civile en étant laïque et apolitique.

Dans ses préoccupations permanentes, PRSF s’attache à obtenir dans les prisons une séparation pour les femmes, pour les mamans, pour les mineurs.

Autre préoccupation permanente, les nombreuses détentions irrégulières et illicites, dans des prisons déjà surpeuplées.

Et une originalité dans les actions : PRSF est attentive lors des formations des visiteurs à inviter à participer le personnel de l’Administration pénitentiaire, avec souvent l’intervention de membres du barreau local.

En effet les relations avec les autorités judiciaires et pénitentiaires sont simples, basées sur les faits et sur une confiance réciproque sans complaisance ni compromission.

Merci de l’attention que vous portez à PRSF.