Missions et objectifs

 - PRisonniers Sans Frontières
Affiche PRSF hygiène dans une prison au Bénin

Créée en 1995 à partir d’Abidjan, PRisonniers Sans Frontières s’est fixé pour mission de contribuer à l’application effective des droits de l’Homme, consacrés par la Déclaration Universelle et d’entreprendre toute action visant à l’humanisation des prisons dans le monde, en procurant aux personnes détenues une assistance au niveau moral et matériel, ainsi qu’à la réinsertion de ces personnes après leur libération.


L'activité de PRSF s'est progressivement étendue à 7 pays d'Afrique de l'Ouest (Bénin, Burina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée, Mali, Niger et Togo).

La nature des actions de PRSF nécessite de pouvoir entrer sans contrainte ni limite dans les prisons où l'association intervient. Pour obtenir les autorisations indispensables, PRSF pose clairement trois principes d'action, gages d'efficacité et de loyauté mutuelles.

  • Des actions durables. L'engagement de PRSF dans chaque prison de chaque pays n'a de sens que s'il s'inscrit dans la durée. Il exclut donc toute opération spectaculaire.
  • La confidentialité des interventions. Cet engagement ne s’entend pas comme un silence bienveillant mais confère à PRSF l'autorité morale nécessaire pour réagir directement auprès des pouvoirs publics afin de mettre un terme aux situations inhumaines ou dégradantes.
  • Une coopération indispensable. La gravité de la situation carcérale nécessite le travail en commun de tous : la société civile représentée notamment par PRSF, les administrations pénitentiaires et les autorités judiciaires. Par son expérience et ses réalisations, PRSF prend ainsi toute sa place pour favoriser tout ce qui redonne de la dignité aux personnes privées de liberté.

PRSF regroupe des hommes et des femmes qui désirent :

  • apporter un soutien moral et matériel à tous les détenus, de toutes nationalités, ethnies et confessions ;
  • améliorer les conditions de vie en détention ;
  • faire progresser la démocratique grâce à la présence de la société civile au sein du monde carcéral.

Les interventions de PRSF se traduisent par :

  • une présence et une écoute aurès de tous les détenus, sans discrimination ;
  • des réponses à leurs préoccupations essentielles ;
  • la réhailitation des infrastructures existantes et l création d'équipements indispensables mais souvent inexistants : infirmerie, cuisine, ateliers, moulin à grain, etc ;
  • l'animation de groupes de détenus à travers l'organisation d'activités sportives ou socioculturelles.

Une organistation bien rodée


En france

  • l’équipe nationale d’animation ;
  • des responsables pour chaque pays d’intervention ;
  • des responsables thématiques : alimentation/nutrition, hygiène/santé, et accès au droit, choisis en fonction des parcours personnels et professionnels des bénévoles et en fonction des besoins ;
  • des équipes-soutien.


En Afrique

  • un coordinateur national, parfois plusieurs coordinateurs régionaux, dans chaque pays ;
  • des équipes-terrain.


Les équipes-soutien

Dialoguer avec les bénévoles africains de PRSF et entretenir la générosité des donateurs, telles sont les missions d'une équipe-soutien. Ces groupes d'amis, de voisins, de collègues, en Europe sont en lien avec une ou plusieurs équipe(s)-terrain africaine(s). Le parrainage d'une prison par une équipe-soutien transforme la générosité des donateurs en échanges d'une grande richesse humaine.

A ce jour, PRSF dispose d’une trentaine d’équipes-soutien.



Les équipes-terrain

Les bénévoles africains de PRSF sont regroupés en équipes-terrain, chacune ayant la charge d'une prison. Une équipe-terrain rend visite aux détenus, gère le budget d'activité envoyé par PRSF pour améliorer le quotidien de la prison, et sensibilise les opinions publiques, tant au Nord qu'au Sud, sur la nécessité d'une présence de la société civile dans les établissements pénitentiaires.

Plus de 80 équipes-terrain (83 en 2016) agissent dans 7 pays d’Afrique francophone et visitent régulièrement près d’une centaine de prisons.